Macron et Le Pen en tête du premier tour (AP)

Dimanche, 10 avril 2022

Macron et Le Pen en tête du premier tour

Emmanuel Macron (28,5%) et Marine le Pen (24,2%) sont qualifiés pour le second tour de l'élection présidentielle française, selon les premières estimations de l'institut ELABE pour BFMTV L'Express et RMC avec SFR publiées dimanche soir, à l'issue du premier tour.

Jean-Luc Mélenchon (20,2%) serait éliminé, tout comme Eric Zemmour (7,1%) et Valérie Pécresse (5,1%).

Le taux de participation au premier tour de l'élection présidentielle s'élève à 65,00% à 17h (contre 69,42% en 2017 à la même heure), selon le ministère de l'intérieur.

Tous les candidats ont voté

Les douze candidats à la magistrature suprême en France ont fini de voter pour le premier tour de l'élections présidentielle, la plupart étaient accompagnés des médias.

Le président sortant Emmanuel Macron fût l’un des derniers à avoir voté. En compagnie de son épouse, Brigitte Macron, le président de la République et candidat de La République en Marche (LREM) à sa réélection, Emmanuel Macron, a voté au Touquet, dans le Pas-de-Calais dans le nord de la France.

De son côté, la candidate du Rassemblement national (RN) et députée du Pas-de-Calais Marine Le Pen a voté dans son département, à Hénin-Beaumont également dans le nord de la France.

Quant à Jean-Luc Mélenchon, élu de la France Insoumise (FI) a voté à Marseille dans les Bouches-du-Rhône (Sud) dont il est député depuis 2017.

La présidente de la région Ile de France, Valérie Pécresse, candidate de Les Républicains (LR) a, de son côté, glissé son bulletin dans une urne des Yvelines à l’ouest de Paris.

Le candidat de l’extrême droite et président de Reconquête Éric Zemmour a voté à Paris, dans le VIIIe arrondissement.

Par ailleurs, la candidate socialiste Anne Hidalgo et maire de Paris a été la première à avoir voté dès le matin ce dimanche.

Le communiste Fabien Roussel a, lui, voté dans une commune du Nord alors que Nathalie Arthaud, candidate de Lutte ouvrière, a voté en région parisienne comme le candidat Europe-Ecologie Les Verts (EELV), Yannick Jadot ainsi que le candidat de Debout la France Nicolas Dupont-Aignan.

Enfin, Philippe Poutou, candidat du Nouveau parti anticapitaliste (NPA), a voté à Bordeaux, où il est conseiller municipal.

A Paris, les électeurs continuent à voter au premier tour de l’élection présidentielle

Emmanuel Macron vote au premier tour de l’élection présidentielle

Le taux de participation à midi

Le taux de participation au premier tour de l'élection présidentielle s'élève à 25,48% à midi (contre 28,54% en 2017 à la même heure), selon le ministère de l'Intérieur.

Marine Le Pen vote au premier tour de l’élection présidentielle

Les Français se rendent aux urnes pour le premier tour de l’élection présidentielle

Valérie Pécresse vote au premier tour de l’élection présidentielle

Jean-Luc Mélenchon vote au premier tour de l’élection présidentielle

Ouverture des bureaux de vote pour le premier tour en France

Les bureaux de vote ont ouvert dimanche matin à 08H00 (06H00 GMT) en France métropolitaine pour la premier tour de la présidentielle.

Quelque 48,7 millions d'électeurs sont appelés se rendre aux urnes pour départager les douze candidats, dont le président sortant Emmanuel Macron et la chef de file de l'extrême droite Marine Le Pen, favoris des sondages.

Près de 49 millions de Français appelés aux urnes pour la présidentielle

Près de 49 millions (48,7 millions) de Français sont appelés aux urnes ce dimanche pour départager douze candidats à l'élection présidentielle parmi lesquels le chef de l'Etat sortant, Emmanuel Macron, qui brigue un second mandat de cinq ans.

Les bureaux de vote, où le port du masque est recommandé, mais pas obligatoire, en raison de l'épidémie de COVID-19, ont ouvert à 08h00 en métropole.

Ils seront ouverts jusqu'à 19h00 dans la plupart des quelque 35.000 communes du pa ys.

Dans les grandes villes, il sera possible de voter jusqu'à 20h00, heure de publication des premières projections issues des sondages réalisés à la sortie des urnes.

Un second tour départagera les deux finalistes dimanche 24 avril au terme d'une campagne de deuxième tour qui s'annonce animée au gré des appels, désistements et ralliements des candidats éliminés, le tout ponctué par un probable débat télévisé.

Retardée par la pandémie et la guerre en Ukraine, la campagne électorale s'est emballée ces derniers jours, qui ont vu les candidats multiplier les meetings , interviews et autres opérations sur les réseaux sociaux pour tenter de convaincre les indécis et faire mentir les enquêtes d'opinion qui prédisent un niveau d'abstention important, voire record.

Pour les mises à jour en direct du Samedi 9 avril, cliquez ici

Agences