Actualité:

La restauration maladroite de la peinture murale attire les touristes

la-restauration-maladroite-de-la-peinture-mur

La restauration d’une peinture murale a tourné au massacre esthétique. 

Le 6 août dernier, les membres du centre d’études de Borja, en Sargosse, découvrent le naufrage esthétique subi par l'une des peintures murales de l'église. Cette dernière représente le Christ et a été réalisée en 1930 par Elias Garcia Martinez. L’« Ecce Homo » qui orne l’église devait être restauré suite aux dégâts liés aux ravages du temps.
 
Une octogénaire pleine de « bonnes intentions » a demandé l’accord du curé pour restaurer cette peinture. Mais la situation a mal tourné. 
 
L’affaire ayant pris une tournure nationale, et même internationale via le web, de nombreux touristes sont venus visiter cette peinture. Les habitants du village sont contents de voir les touristes afflués. 
 
La peinture semble être trop endommagée pour être sauvée. Le conseil municipal de Borja vient d'ailleurs de mandater une commission d'experts qui pourra rendre son verdict dans les prochaines semaines. A en croire certains spécialistes, la mission de sauvetage semblerait impossible.
 
Date de l'information  : 27 Août 2012 17:40
Autres informations